Pour le moment l'installation de DoudouLinux n'est pas activée via le système officiel des LiveCD Debian. Cependant, comme ceci ajoute une sur-couche logicielle de plusieurs dizaines de Mo, ceci veut dire qu'il faudra opérer des choix sur les logiciels installés… Une solution, pour ceux qui n'ont pas besoin de multiboot, c'est de copier tout simplement les données Live vers le disque dur local.

Avec le LiveCD, c'est compliqué car la structure d'un CD n'est pas celle d'un disque. Par contre avec la clef LiveUSB c'est très simple, il suffit de demander au système de faire une copie de bas niveau. C'est la commande dd qui permet de faire cela :

$ sudo dd if=/dev/sda of=/dev/hda
1434580+0 enregistrements lus
1434580+0 enregistrements écrits
734504960 bytes (735 MB) copied, 437,301 s, 1,7 MB/s

Toute la question est de retrouver les bons chemins /dev/sda et /dev/hda… Dans notre cas, manuel, on s'en sort en analysant les disques du système :

$ sudo fdisk -l

Disk /dev/hda: 40.0 GB, 40007761920 bytes
255 heads, 63 sectors/track, 4864 cylinders
Units = cylinders of 16065 * 512 = 8225280 bytes
Disk identifier: 0x00000000

Disk /dev/hda doesn't contain a valid partition table

Disk /dev/sda: 2070 MB, 2070937600 bytes
255 heads, 63 sectors/track, 251 cylinders
Units = cylinders of 16065 * 512 = 8225280 bytes
Disk identifier: 0x0005800f

   Device Boot      Start         End      Blocks   Id  System
/dev/sda1   *           1          92      738958+  83  Linux
/dev/sda2              93         251     1277167+  83  Linux

On a donc deux disques de 40 Go et 2 Go respectivement, le premier est forcément celui de la machine alors que le second est la clef USB. On peut vérifier en regardant ce qui est monté dans le système DoudouLinux en fonctionnement (via df -h). Cependant pour une utilisation en mode automatique (= interface graphique dans DoudouLinux), il faudra un processus de détermination des disques source et cible :

  • la clef USB est connectée sur le bus USB (!) et devrait être montée
  • le disque dur est forcément monté sur un bus interne (IDE ou SCSI)

La clef USB a peut-être aussi des partitions avec un nom en rapport avec DoudouLinux, comme l'image ISO de CD (à vérifier…).

Remarque : cette technique a été testée avec succès depuis une clef USB Live en cours de fonctionnement. Normalement on peut aussi activer la persistance des données avec l'outil intégré à DoudouLinux, mais ça n'a pas été testé. Le seul truc qui manque vraiment : retirer le message à l'extinction qui dit d'enlever la clef !